Bonjour à tous !

Aujourd'hui, je vais enfin pouvoir me venger des Inrocks !!! Et en parlant de Muse et de Grippe A, étonnant, non ?! :D
Bref, aujourd'hui, c'est ma journée ÜBER haine anti - Inrocks !
Autant, je n'ai jamais vraiment aimé les Inrocks, autant là ils ont quelque peu dépassé "les bornes des limites" !
L'objet du crime se trouve ici et se nomme sobrement (même si je pense que l'auteur de cette ânerie ne peut être qu'un mec complètement bourré et sourd !) : La grippe A, plutôt que Muse !
Tout d'abord, je m'indigne, car je pense tout d'abord aux pauvres personnes qui auront chopé (et non choppé comme dans l'article...) le virus H1N1, qui préférerait, j'en suis sûr "subir" l'album de Muse que cette foutue maladie, même lorsqu'on déteste Muse, ou le pop/rock/alternatif en général, mais soit ! Si vous n'êtes pas d'accord avec moi, et pensez que cet argument est douteux, je serai ravi de débattre avec vous en commentaire !
Ensuite, le "journaliste" (oui entre guillemets, faut pas pousser non plus !) s'amuse à casser un boulot monstrueux (dont cette "symhonie" qui a nécessité près de 8 ans de travail, alors que ce "journaliste" a écrit son article en cinq minutes, sans se relire, ça lui aurait évité de se tromper également sur "Mon cœur s'ouvre à ta voix" qui devient "Mon cœur s'ouvre à toi"), alors que lui, qui est "critique" (encore des guillemets !), n'aurait même pas été capable du centième (sinon il n'aurait pas été critique !) !
Il parle ensuite de la langue française, en parlant de Calogero qui aurait pu l'aider à chanter en français, même si je l'avoue le français de Matthew Bellamy laisse un peu à désirer, mais il ne connaît même pas le mot "éponyme" et utilise "morceau titre", ce qui est très moche (Brian [Molko de Placebo !], s'il te plaît, apprend le mot "éponyme" à ce monsieur, alors que c'est du niveau seconde !)
Continuons dans la liste des crimes de ce Monsieur qui aurait mieux fait d'être aveugle, aphone et sourd, comme ça il aurait pu se taire et ne pas "critiquer" alors que je trouve cela gratuit ! (et je réponds au gratuit par le gratuit diront certains, mais je m'en contrefous !) : il parle d'Edith Piaf pour "Mon cœur s'ouvre à ta voix" et dit une autre ânerie pour "United States of Eurasia", mais Monsieur ne connaît pas, je pense, que Mon cœur s'ouvre à ta voix est une œuvre classique de Camille Saint Saëns, et que la fin (ou l'Outro pour nos amis anglais) de USoE est un extrait de la Nocturne n°2, Opus 9 de Frédéric Chopin, mais en même temps, il ne faut pas trop en demander aux Inrocks...
Et le plus aberrant reste malgré tout le parallèle fait entre l'entrée de "The Resistance" avec l'arrivée au pouvoir du Maréchal (nous voila !) Pétain à Vichy... Toute l'intelligence de cette personne en une seule comparaison, mon Dieu que c'est beau !!!

Bref, cet article est déjà un tas d'inepties à lui seul, mais on continue avec CET article (mais je m'y attarderai peu, parce que c'est déjà très long à lire et en plus, je pourrais m'a-MUSE-r là-dessus des heures), mais rien que la critique sur les membres du groupe me fait rire... "La voix du chanteur est poussive, le batteur un peu mou, et l'ensemble manque réellement de charisme. [sic]". C'est vrai qu'on pourrait facilement croire cela, mais c'était le troisième concert de la nouvelle tournée du groupe, et de plus, c'est vrai qu'un groupe poussif remporte tous les "awards" (oui encore de l'anglais, c'est fou !) du meilleur Groupe Live en Europe et également en Angleterre...

Nous en arrivons donc à la conclusion que si Muse a "un train de retard", les Inrocks n'ont même pas démarrer leur locomotive à charbon... c'est vrai qu'il faut aller en Chine pour en trouver maintenant...
Il me semble en tout cas que la seule intelligence chez les journalistes, c'est l'intelligence du Marketing, avec leur hors - série dont la Une montrait Sasha Grey, une actrice porno, faisant un doigt d'honneur en étant les seins à l'air, sûrement pour essayer de faire vendre auprès des adulescents (oui ce mot existe maintenant) qui ont vu pas mal de ses films et qui n'ont que ça d'ailleurs...
Bref, les Inrocks sont morts, croyez moi... Car tarir d'éloges pour Zak Laughed et critiquer Muse, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité !

A bon entendeur,

Mister Sid !