Vibre, ô ma sœur !

Mais c’est quoi ça ?! C’est quoi cet objet d’allure phallique que je viens de découvrir dans les affaires de ma sœur, et dont le nom n’est pas sans évoquer des plaisirs que certaines femmes ménopausées ont oublié depuis longtemps ! (quoique…)
Non, je ne fouille pas dans les affaires de ma sœur, et ce n’est pas ma faute si certaines de mes affaires sont dans le même tiroir !
Et merde quoi, le vibromasseur au départ, c’était médical ! Imaginez – vous, Mesdames, dans l’Angleterre victorienne du XIXeme, des médecins qui font des études sur l’irritabilité des veuves, et l’hystérie de certaines… La conclusion logique de ceux – ci, c’est que pour calmer l’hystérie et la frustation, il suffit de tripoter les femmes afin qu’elles se sentent mieux, et comme les médecins ne voulaient pas donner de leur personne, parce que bon, certaines veuves étaient moches, et les hystériques, et bien, ça fait peur, ils ont inventé une machine de torture électrique, qui depuis a bien été repris pour se tirlipoper soi – même, surtout si on est célibataire ou que l’on veuille pimenter sa vie de couple…
Et pour vous faire palucher gratuitement, et remboursé par la sécurité sociale, il ne faut pas aller voir son généraliste qui n’a plus ce fameux objet qui vous aurait donné du plaisir, ou vous faire électrocuter (parce qu’il faut être franc, en 1860, l’électricité, c’était au petit bonheur la chance, quand on sait qu’en 1970, soit un siècle après, un con de chanteur a reussi à faire bzzz une dernière fois en touchant à une applique, digne d’un « Régis est un con ! »), mais il faut aller voir son gynéco (non pas Doc Gynéco, de toute façon, au rythme où il va, pour que vous ressentiez quelque chose, il vous faudra quelques années…) qui, sous prétexte d’un examen, pourra s’occuper de vous avec ses doigts , ce qui lui fera plaisir, car même si il est sourd, il lira sur vos lèvres, et ce qui vous fera plaisir, vu que c’est un professionnel ! Tiens, j’aurais du faire ça comme métier…
Et pour en revenir à ma sœur, je pense que je vais l’épier pour voir si elle n’est pas hystérique, et si c’est simplement parce qu’elle est en manque, je l’inscrirai sur Meetic, comme ça elle aura quelque chose de plus vivant...